44 pages (fac-similé) + 20 pages dans couverture rigide

Le carnet fac-similé est inséré (disjoint) dans une couverture rigide toilée qui comprend un petit carnet présentant le texte de Agnès Sire et le texte d'introduction du carnet traduit.

 

« Une bonne photo naît dans un état de grâce. Cela arrive lorsque l’on est libéré des conventions, des obligations, de la compétition : libre comme un enfant découvrant la réalité pour la première fois. Le but du jeu, ensuite, est d’organiser le cadre.»
Sergio Larrain.

 

"Publié en 1963, ce livre est la toute première publication de Sergio Larrain, et deviendra rapidement l’ouvrage de référence de la photographie chilienne et sud-américaine. Publié dans la collection Cadernos Brasileiros, grâce au poète et attaché culturel brésilien Thiago de Mello, il expose avec subtilité, en 44 pages, sa vision de la photographie.

Pour la première fois, Sergio Larrain réfléchit à son travail d’un point de vue théorique. « La photographie : ce (le sujet) qui est donné par la géométrie ». Cette définition, conçue comme un syllogisme, et à laquelle se mêle un avant-goût de haïku, traduit l’esprit qui l’animait alors, et qu’il reprendra plus tard dans ses livres de réflexion philosophique.

Rééditée en un fac-similé fidèle à l’édition originale, cette version d’El rectángulo en la mano, proposée sous coffret et avec un texte critique d’Agnès Sire, est un hommage à l’ouvrage emblématique du photographe chilien."

Sergio Larrain,El Rectangulo EnLa Mano

25,00 €Prix
  • 978-2365111690