Exposition au musée de l’Hôtel-Dieu à Mantes-la-Jolie du 23 septembre 2006 au 08 janvier 2007


D’origine helvétique, pour être née en Suisse en 1924, Sabine Weiss vit cependant à Paris depuis soixante ans. Photographe indépendant pour la publicité ou la presse magazine ( Vogue, Life, Paris Match, Time, entre autres ( elle mène en parallèle une activité personnelle tournée vers le reportage humaniste. Membre de la célèbre agence Rapho depuis 1952, son nom apparaît également au générique de plusieurs expositions ayant marqué l’histoire de la photographie dont les célèbres Post War European Photography présentée en 1953 au Museum of Modern Art de New York, Subjektive Fotografie 1 & 2 en 1954 à Saarbruck et The Family of Man, exposition itinérante organisée par Edward Steichen et présentée dans plusieurs villes du monde de 1955 à 1960. Sabine Weiss est une photographe du détail, un détail le plus souvent éphémère, qui dérange, surprend, installe un malaise ou distille son bonheur. Ses clichés empreints d’émotion et de précision enrichissent les collections du MOMA de New York, de l’Art Institute de Chicago, du musée d’art moderne de Kyoto, du musée de l’Elysée à Lausanne, du musée Nicéphore Niepce à Chalon-sur-Saône, du musée national d’art moderne, et de la Bibliothèque nationale de France, pour ne citer que ceux-là. A l’image de l’œuvre de Sabine Weiss, l’exposition Musiciens des villes et des campagnes offre une déambulation à travers le monde et les années, à la rencontre des vies d’artiste comme des vies anonymes. Du Portugal à la Nouvelle Orléans en passant par l’Ile de la Réunion, la Grèce ou le Maroc, de la France d’après-guerre au Paris d’aujourd’hui, l’objectif croise tour à tour musiciens célèbres, amateurs enjoués et solitaires musiciens des rues.

Sabine Weiss,Musiciens des villes et des campagnes

15,00 €Prix
  • 9782350460741